Nihon Breizh Festival

Le dango : une mascotte à dévorer sans modération !

Publiée le 17/01/2014

Vous avez sans doute remarqué que cette année nous vous offrons une petite nouveauté ? Je parle bien entendu de nos petites mascottes : les dango Midori, Shiro et Pinku.

Pour ceux qui ne le savent pas, cette petite brochette de friandises japonaises s'appelle un dango. Il s'agit d'une gourmandise faite à partir de farine de riz qui se rapproche du mochi
Le mochi est un gâteau de riz gluant japonais traditionnel. Si vous n'en avez jamais goûté, je vous invite à aller au restaurant le Fuji ou encore dans des épiceries comme Bel Asie et le Piment Rouge qui en vendent. Le mochi est une petite boule de pâte de riz gluant. Elle peut être aromatisée, fourrée (dans ce cas elle devient un daifuku, vous suivez toujours ?) ou non. 
Les dango sont par conséquent trois petits mochi sur une pique à brochette. Ils sont mangés tout au long de l'année au Japon. Cependant, il en existe de différentes sortes qui correspondent souvent aux saisons.

花見団子

copyright : Kyoto Wagasi

Les deux variétés de dango les plus connues sont les mitarashi et les hanami dango.
Dans le premier cas, ce sont des mochi natures recouvert d'un sirop fait de sauce soja, de sucre et d'amidon (souvent de la maïzena en France).

A Touch of Japanese: Mitarashi Dango to Make Abroad
Mitarashi dango - copyright : Cookpad

Le second, celui qui nous intéresse, est composé de trois mochis de couleurs différentes : vert (midori en japonais), blanc (shiro) et rose (pinku). Il est traditionnellement servi pour fêter l'arrivé du printemps avec le hanami (la fête de comtemplation des cerisiers en fleur). Ainsi le mochi vert est au thé vert, le blanc nature et le rose à la fleur de cerisier.


Hanami dangocopyright : Rakuten

Mais pourquoi un dango comme mascotte ?

Lorsque nous avons réfléchi à quel serait notre mascotte, je vous laisse imaginer que les idées ont fusées de tous les côtés ! Au delà des classiques sushis, animaux japonais et autres, nous désirions vraiment trouvez quelque chose d'original. Pas facile ! D'autant plus que nous avions une contrainte très importante à nos yeux : trouver une mascotte qui reflète à la fois notre amour du Japon traditionnel et moderne. Le dango s'est alors rapidement imposé. Il représente à la fois la nourriture traditionnelle et festive mais il reflète aussi le côté kawaï de la vie de tous les jours au Japon.
MidoriShiro et Pinku sont alors nés de l'imaginaire des organisateurs et d'Ementi, leur créateur.

N'empêche j'aimerais bien les tester à la maison !

Vous allez remarquer qu'en fait ce n'est pas très compliqué de faire ses propres dango !

Les ingrédients : 
- 180 ml d'eau ; 
- 150g de farine de riz.
C'est tout ? Bah oui !

La recette pour 20 mochi.

Commencez par faire bouillir l'eau. Mélangez la avec la farine de riz jusqu'à obtention d'une pâte.
Façonnez 20 petites boules qui vous servirons à faire les brochettes. Placez les sur un torchon humide (ou à défaut du papier sulfurisé).
Faire cuire le tout (avec le torchon !) au cuit-vapeur pendant 10 minutes. Aérez les avec un éventail jusquà refroidissement. 
Mangez !